Billet d’humeur #36 | 28/05/2020 par Matèu Baudoin

« Nous en avons fini avec les révolutions culbuto qui remettent sur leurs pieds ce qu’elles renversent, parce que, ne l’ayant jamais conquise, elles rêvaient de la liberté comme d’un ciel lorsqu’il nous faut apprendre – nous – à la vivre en tant que sol. La révolution, c’est un quotidien qui vibre. » Tiré de « La Zone du Dehors », roman d’Alain Damasio Dans imposture, il y a posture. Posture au sens de tenir une position quitte à la rigidifier mais aussi au sens de faire semblant. C’est dans ces deux acceptions de la posture que nous assistons à … Lire la suite

Billet d’humeur #35 | 23/04/2020 par Clémence Cognet

Depuis quand c’est le futur ? Voilà une question philosophique qui nous amène très vite dans les recoins vaporeux de la pensée enfantine, métaphysique de l’inconcevable. Et pourtant une question très pragmatique et actuelle s’y rattache. Depuis quand qualifie-t-on la musique de futuriste pour en dire du bien ? Et pourquoi ? C’est sous cet angle que bon nombres d’articles qui mettent au jour de nouvelles productions en musiques « traditionnelles » présentent leur découverte. Et ce depuis quinze ans. Vingt ans. Impossible de savoir. J’ai néanmoins fait quelques recherches. La critique musicale naît avec la presse au XVIIIème siècle. Quelques grandes … Lire la suite

Billet d’humeur #34 | 19/03/2020 par Cocanha

Les récentes prises de parole médiatiques des victimes de violences sexuelles ont participé à craqueler et ébrécher la faïence bien entretenue du patriarcat. Il a fallu qu’un satané virus arrive jusqu’à nous, pour qu’on ne puisse plus se toucher, se rassembler, se crier au visage cet espoir bouillonnant. Ça nous confine dans nos sphères privées et rive nos yeux sur des réseaux sociaux saturés. Au Carnaval, le 21 février, Cocanha a sorti son 2ème album : Puput. Quel drôle de nom d’oiseau. En occitan, c’est le nom de la huppe fasciée, cet oiseau au long bec gracile légèrement arqué, avec … Lire la suite