Billet d’humeur #17 | 06/09/2018 par Lila Fraysse

En regardant des vidéos live du Primavera Sound festival de Barcelone, je tombe sur une conférence de presse qui réunit des personnalités de la scène urbaine trap espagnole. La première question posée par Alicia Álvarez m’accroche tout de suite. Elle demande à ces artistes signés chez des majors ce qui leur reste d’underground. C Tangana répond que l’underground est une image qui se fabrique, un moyen comme un autre de vendre sa musique. Yung Beef quant à lui, affirme qu’il est plus underground que jamais. Le «mainstream» ne lui a apporté que des délires de grandeur. Il vient de créer … Lire la suite