PAGANS // Pèire Boissièra – De Tot Un Pauc / nouvel album

Pagans va sortir le nouvel album de Pèire Boissièra en CD (avec livret de 38 pages) et numérique et a besoin de votre participation pour mener à bien ce projet. Pour participer / pré-acheter l’album, vous trouverez toutes les infos ici : https://frama.link/o4AB789V Premier extrait: Pèire Boissièra, chanteur du Haut-Agenais, puise son influence des rencontres de chanteurs et chanteuses avec qui il a déjà enregistré depuis 1975 en Auvergne, Agenais, Gascogne. Ce touche-à-tout a travaillé également sur l’évolution des techniques et des modes de vie ainsi que sur la toponymie. Il chante aujourd’hui du « traditionnel » et propose des sons à écouter, … Lire la suite

ÉVÉNEMENT : Le Grand Rambalh !

Plein de copains pour organiser LE GRAND RAMBALH ! du 10 au 16 décembre. Nouveau festival sur l’Agglomération de Pau autour des musiques et danses traditionnelles avec Ronan Le Gouriérec, Joan Francés Tisnèr, Tomàs Baudoin, La Nòvia « In C », Le GAM, Le Duo Rousse / Tisnèr, Ciac Boum, un film, du conte, une conférence, des interventions artistiques, des stages, etc.

Billet d’humeur #17 | 06/09/2018 par Lila Fraysse

En regardant des vidéos live du Primavera Sound festival de Barcelone, je tombe sur une conférence de presse qui réunit des personnalités de la scène urbaine trap espagnole. La première question posée par Alicia Álvarez m’accroche tout de suite. Elle demande à ces artistes signés chez des majors ce qui leur reste d’underground. C Tangana répond que l’underground est une image qui se fabrique, un moyen comme un autre de vendre sa musique. Yung Beef quant à lui, affirme qu’il est plus underground que jamais. Le «mainstream» ne lui a apporté que des délires de grandeur. Il vient de créer … Lire la suite

PAGANS // Romain Baudoin – Bestiari

Voici le nouvel album de Romain Baudoin, BESTIARI, disponible sur Pagans en numérique : https://pagans.bandcamp.com/album/bestiari
Et en CD chez Le Allumés du Jazz : https://www.lesallumesdujazz.com/produit-bestiari,2530.html

Romain Baudoin s’exprime depuis maintenant 6 ans avec le Torrom Borrom, instrument hybride vielle à roue et guitare électrique qu’il a imaginé. Un drone noise, proche du «désert rock », mystique et chamanique, est né de ce projet.

Didier Petit, via son célèbre label européen de musique improvisée In Situ, passe commande à Romain Baudoin pour un nouvel opus. Après le premier album qui faisait l’inventaire des possibilités du Torrom Borrom, ce second disque est l’occasion de pousser plus loin l’expérimentation et la recherche.

BESTIARI
Librement inspiré du bestiaire de Rigaut de Barbezieux.
Enregistrement live sans overdub et sans looper par Benjamin Rouyer.

Pièces 1/3/4/6/7/8 compositions enregistrées en studio les 15 et 16 juin 2016 à La Ferronnerie, Jurançon (64).
Pièces 2/5/9 improvisations libres captées le 13 octobre 2016 face à Belhara (64).

– Mastering : Maikôl Seminatore | http://www.theborder.fr
– Textes du livret : Frank Manuel | http://www.editions-anacharsis.com/Franck-Manuel
– Illustrations du livret : Marion Caillou Baudoin
– Photo instrument du livret : Nicolas Godin | http://www.n-godin.com
– Création graphique / photo de couverture : Jean-Yves Cousseau

Romain Baudoin // Cèrvi | Nouveau Clip

Production vidéo par HART BRUT & LA LIGNE DE DÉSIR
CÈRVI est issu de l’album de Romain Baudoin BESTIARI à paraître sur le label In Situ en septembre 2018.

Musique par Romain Baudoin. Il joue du Torrom Borrom (instrument hybride vielle à roue / guitare électrique), grelots & grosse caisse.
Danse par Richard Cayre / « Cerf ».

Filmé à la Chapelle de Lugaut (Retjons, Landes).
Filmé et monté par Nicolas Godin http://www.n-godin.com

Billet d’humeur #16 | 14/06/2018 par Romain Baudoin

« La musique c’est l’art du geste dont le son est la conséquence désirée. » François Rossé Cette phrase m’est revenue hier soir devant un spectacle de cirque, « Campana » de la compagnie Trottola. La qualité gestuelle de la voltigeuse et de son porteur : Époustouflant ! « Cela doit paraître simple ! » me disait la voltigeuse. Paraître simple. Effectivement l’aisance des artistes donnait cette apparente simplicité devant un événement pourtant spectaculaire. Pour arriver à cette fluidité, il faut comprendre,détailler, assimiler, automatiser, recommencer… sans cesse, c’est inhérent à notre cerveau. Nous devons répéter pour fixer, pour ne pas oublier, pour … Lire la suite